15. nov., 2018

Conférence

"Peindre pour agir. Le muralisme en Sardaigne : résistance, patrimoine et politiques de la mémoire" par Francesca Cozzolino. 

Le vendredi 16 novembre, 17h30, Amphi 3

(bâtiment Lettres - campus universitaire de Pau).

L’étude sur les peintures murales d’Orgosolo (Sardaigne), qui sera présentée lors de cette conférence, interroge l’impact de l’image et de l’écriture dans l’espace public et la manière dont des artefacts graphiques interviennent dans la construction des relations sociales.
Retraçant le contexte d’émergence de cette pratique de peinture murale et son évolution, à partir de la fin des années soixante jusqu’à ses usages patrimoniaux et touristiques contemporains, Francesca Cozzolino montrera comment ces peintures sont réalisées et comment ces artefacts participent de la construction d’un environnement culturel tout en redéfinissant ses frontières.
Francesca Cozzolino est enseignante en sciences humaines et sociales à l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs (EnsAD Paris), chercheuse associée à EnsadLab, laboratoire de recherche en art et design de l’EnsAD, et membre affiliée au Laboratoire d’Ethnologie et Sociologie Comparative (LESC-CNRS) de l’Université de Paris Nanterre.
Spécialisée dans l’ethnographie des pratiques artistiques, ses travaux de recherche se situent à la croisée de l’anthropologie de l’art, de l’anthropologie de la culture matérielle et des visual studies.